Réunion sur l’occupation allemande en Tunisie avec Frédéric Gasquet

Le B’nai B’rith de Boulogne Billancourt

Loge Marinette Artman
organise le Mercredi 12 Mars prochain à 20h30 une tenue ouverte sur le thème suivant :
 

"La lettre de mon père".

Une famille juive de Tunis dans l’enfer nazi. Par Frédéric Gasquet

 
Personne n’en parle , et pourtant …  la déportation des Juifs de Tunisie reste méconnue. Le devoir de mémoire que nous devons conserver et transmettre nous permet aujourd’hui d’en débattre . 
 
La Tunisie a vécu six mois sous la botte des nazis . Six mois terribles pour le pays et, surtout pour la communauté juive. De novembre 1942 à la libération de la capitale en mai 1943, ôtages, arrestations arbitraires, vexations, rançons, amendes collectives, camps de travail forcé, trahisons, assassinats et déportations ont perturbés la vie des 150 000 juifs vivant sous protectorat français … de Vichy.Les nazis appliquaient consciencieusement leur plan contre les juifs, alors que la Wehrmacht était prise en tenaille par les alliés…
 
Parmi les victimes, outre Gilbert Scemla, polytechnicien, père du conférencier, et bien d’autres dont mon grand oncle Victor Cohen-Hadria, déporté lui aussi de Tunis à Auschwitz , (il n est pas revenu !)… mon père André a été déporté au camp du Mornag puis à Bizerte, tombé gravement malade, il a dû sa survie qu’à la grande peur qu’avaient les allemands d’attraper des maladies .. Il fut jeté dans un fossé et a pu se cacher
 
Venez nombreux à cette réunion importante pour notre communauté, organisée par le B’nai B’rith de Boulogne sous l’égide du Centre Communautaire, 78-82 Rue du Point du Jour à Boulogne, le 12 Mars prochain à 20h30.

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *